Menu
conseils attention formation présentiel

10 conseils pour retenir l’attention de vos apprenants en présentiel

Publié le 9 mai 2016 dans Conseils de formation

Parvenir à maintenir l'intérêt de ses apprenants sur la durée est l’enjeu central de nombreux formateurs. Il existe bien des façons de rendre votre savoir attractif et de créer une vraie dynamique d’apprentissage chez votre public...Alors voici quelques pistes de travail pour améliorer vos prestations et votre réputation en tant que professionnel de la formation :

Structurez votre contenu

Organisez votre discours afin de le rendre facile à suivre : par exemple, partez d’une information claire et simple avant d’exposer des données plus complexes. Alternez les définitions, les arguments et les exemples, soulignez les moments clés et les conclusions...Bref, mettez en place une progression afin que chacun puisse assimiler les choses au fur et à mesure.

Pensez aux moments de mise en pratique

Mettez vos apprenants en situation ! Faites en sorte que le savoir ne reste pas théorique et déconnecté du monde...Appliquez-le à des cas concrets, à des situations réelles, à des problèmes déjà rencontrés. Faites en sorte que vos apprenants puissent faire de votre savoir une nouvelle ressource dans leur quotidien. Laissez-les le manipuler comme un outil, afin qu’ils apprennent à le manier et à le faire à leur main... C’est ainsi que le savoir deviendra un élément concret de leur vie et qu’ils voudront en savoir plus encore !

Variez les activités régulièrement

L’attention d’un adulte est limitée dans le temps. Si vous proposez la même activité au delà de 40 minutes, le cerveau de vos apprenants ne sera plus aussi réceptif. Certains vont bavarder, regarder par la fenêtre, penser à autre chose...Bref, le meilleur moyen de lutter contre ce phénomène est de changer régulièrement d’activités, tout en maintenant un fil conducteur autour d’un même sujet. Théories, débats de groupe, exercices, vidéos, rappels de cours, exposés, corrections....Alternez les modes d’apprentissage et les dispositifs !

Mettez les différents points importants en relation

Vous venez d’apportez une nouvelle information essentielle ? Reliez-la à tout ce qui a été dit avant. Montrez les relations qui existent entre les différents éléments de votre contenu de cours. Cela aidera vos apprenants à se repérer et à saisir les choses dans leur globalité. Ainsi, chaque nouvelle information se reliera petit à petit à toutes les autres et cela va créer une vraie dynamique de réflexion : rien de tel pour rester concentré !

Soyez acteur, scénariste, metteur en scène

Le savoir est une intrigue, une enquête, une histoire pleine de suspense, avec des rebondissements et des découvertes inattendues... Alors faites en sorte que vos apprenants veuillent toujours en savoir plus et soient avides de vos paroles. Vous êtes un comédien et le savoir est un texte qu’il faut rendre vivant... Mettez le contenu de votre formation en scène, travaillez-le pour le rendre plus dynamique, attractif et haletant comme un bon roman policier !

Rendez votre savoir plus visuel

Le cerveau comprend plus facilement les données visuelles : schémas, graphiques, images, photos, cartes géographiques...Vos apprenants comprendront bien plus vite quelle est l’information essentielle à retenir. “Un bon croquis vaut mieux qu’un long discours” disait Napoléon Premier. Soyez stratège à votre tour et permettez à vos apprenants d’aller à l’essentiel en un seul coup d’oeil.

Utilisez votre corps

Votre voix, votre regard, votre posture, vos mouvements...Ils ont chacun un rôle essentiel à jouer dans votre façon de maintenir l’intérêt d’un public. Soyez habité par le savoir que vous voulez transmettre, soyez vivant et énergique. Occupez l’espace. Modulez votre voix en fonction des circonstances. Regardez vos apprenants et communiquez vraiment avec eux. Votre corps est un vecteur, un média, il est au service de la relation entre vos apprenants et le savoir. Utilisez le comme un moyen de capter l’attention, de souligner le sens de vos phrases et d’entretenir la dynamique de groupe.

Favorisez l’implication de vos apprenants

Pour que vos apprenants restent actifs sur la durée, il faut qu’ils se sentent concernés directement. Alors impliquez-les ! Mettez en relation votre savoir et leurs questionnements individuels. Faites en sorte que votre formation les “travaille”. Faites naître de nouveaux questionnements et ils reviendront chercher de nouvelles réponses ! Nourrissez leur curiosité en proposant de quoi poursuivre l’apprentissage en autonomie, avec des articles à lire, des vidéos, des livres...Bref, faites en sorte que votre formation réponde à leurs vraies préoccupations et entretenez leur envie d’avancer.

Ouvrez de nouvelles portes

Animer une formation, ce n’est pas seulement énoncer du savoir à voix haute et de façon organisée. C’est permettre à un apprenant de changer de regard : sur une compétence, sur un métier, sur le monde, sur ses capacités individuelles, sur la place qu’on veut tenir parmi les autres...Utilisez votre savoir pour élargir l’horizon de vos apprenants et ils boiront vos paroles sans en perdre une goutte !