Menu
charisme charismatique formation

Comment être charismatique lors d’une formation ?

Publié le 9 mai 2016 dans Conseils de formation

“De toute façon, moi, je n’ai pas de charisme…”

Voilà une phrase souvent entendue en formation et qui sert à mettre en avant ses difficultés individuelles face à la prise de parole publique. Certains pensent que le charisme est un don de la nature, qu’on a reçu ou pas et qui détermine de fait sa capacité à rayonner face à un public. On oublie un peu trop vite que tout s’apprend et que tout se travaille...Y compris son image face à un groupe de stagiaires et sa capacité à prendre la parole de façon enthousiasmante. Cet article a pour but de vous donner de nouvelles perspectives de réflexion et plusieurs clés afin de gagner vraiment en charisme face à vos apprenants !

Acceptez votre rôle de “sachant”

On a beau être expérimenté, voire diplômé, et se savoir objectivement plus compétent dans un domaine en particulier, il n’est pas toujours facile d’assumer d’être celui qui sait. Peur de se tromper et de ne pas savoir répondre aux questions, sentiment de ne jamais en savoir assez, refus de la hiérarchie et donc de prendre une position supérieure aux autres...Les raisons ne manquent pas et pourtant, pour prendre la parole et stimuler l’apprentissage de vos stagiaires, il faut assumer d’être le formateur. D’être celui qui sait et qui a donc le droit d’être là, de dire ce qu’il dit et de corriger les erreurs de ceux qui ne savent pas encore. Alors acceptez de jouer le jeu du formateur et assumez votre savoir devant tout le monde pour mieux le transmettre !

Prenez conscience de votre juste place

Construire une formation, c’est créer un “cadre” : un cadre symbolique dans lequel chacun a une place précise. L’un va tenir le rôle du formateur qui sait, l’autre va tenir le rôle de stagiaire qui ne sait pas encore. Chacun sa place. Et pour que le stagiaire se mette de lui-même à sa place, preuve qu’il respecte votre fonction et votre savoir, vous devez prendre et assumer totalement votre propre place ! Vous êtes le maître du cadre : vous décidez du dispositif utilisé ici et maintenant (un cours magistral, un exercice, un débat…), vous choisissez quel contenu va être travaillé, vous corrigez les devoirs...Et vous êtes là pour faire respecter ce cadre aux yeux de tous : vous veillez à ce que personne n’empêche les autres de travailler, vous veillez à ce que chacun se sente en sécurité...Prenez votre place de formateur et maintenez votre cadre : c’est ainsi que les stagiaires respecteront votre travail et vous trouveront du charisme.

Mettez-vous à l’origine de votre parole

Si devenir formateur consiste à prendre une place de sachant face aux autres, cela ne signifie pas pour autant que vous devez débiter du savoir de façon mécanique, en répétant froidement ce que vous avez appris sans le personnaliser. Ce savoir, vous l’avez fait à votre main...Il est vôtre et vous avez le droit de le transmettre avec votre touche personnelle, votre patte, votre style professionnel spécifique ! En vous mettant à l’origine de votre parole, en apportant à tous votre regard de professionnel qui ne ressemble à nul autre, vous devenez “auteur” de votre formation. Incarnez votre savoir, mettez-le en scène et utilisez votre expérience personnelle pour la mettre au service de votre contenu de cours. Gagner en charisme, c’est aussi, et surtout, s’autoriser à transmettre du savoir à sa façon et en assumant pleinement ce qu’on dit. Parlez et signez en votre nom...

Restez en relation avec vos stagiaires

Formateur est un “métier de l’humain” : vous êtes en prise directe avec les enjeux les plus profonds qui animent un stagiaire. Le désir d’apprendre, la peur de l’échec, l’envie de changer de vie, la quête de performance ou la honte de n’être pas assez conforme aux attentes des autres...Vous allez devoir tenir votre place de formateur en tenant compte de tout cela, parce que c’est au coeur de votre métier : transmettre du savoir, c’est s’adresser à des humains pleins de doutes, de peurs, de désirs, de souffrances et d’idées reçues sur ce qu’ils sont capables de faire ou pas. Restez en relation avec tout cela, essayez de comprendre ce qui ce joue chez vos stagiaires pour adapter votre discours et les accompagner de façon personnalisée. Avoir du charisme, c’est aussi rester en relation permanente avec ce qui se passe dans votre groupe, et interagir depuis votre place de formateur avec bienveillance et professionnalisme.

Travaillez votre image de professionnel

Vous maîtrisez votre sujet et c’est l’essentiel ! Mais pour gagner en charisme, vous avez tout intérêt à réfléchir clairement au sujet de l’image que vous voulez renvoyer. Vous transmettez du savoir relatif à des compétences particulières, à un corps de métier qui possède ses propres codes. Alors pour être vraiment crédible aux yeux de vos stagiaires ou de l’institution qui vous embauche, veillez à adopter vous-même ces codes et à avoir un look qui rassure, qui correspond vraiment à ce que vous enseignez. Il en va de même pour vos supports de communication : site web, plaquettes, flyers, cartes de visite, mais aussi supports de cours...Le choix de votre charte graphique doit mettre en avant à quel point vous incarnez un professionnel qualifié et compétent dans votre domaine en particulier.

Inspirez confiance au maximum

En choisissant de suivre une formation, votre stagiaire se met en danger. Il va devoir reconsidérer ce qu’il croit déjà, accepter de remettre en cause une partie de sa vision du monde en accédant à un nouveau savoir et pour cela, il a besoin de se sentir en sécurité. Il a besoin de vous faire confiance pour se laisser aller à douter, à essayer, à repenser les choses autrement et à réinventer sa carrière grâce à ce qu’il apprend. Et inspirer confiance, cela demande d’être attentif à de nombreux détails : avoir une gestion administrative efficace, respecter ses engagements, veiller à ne jamais mettre les stagiaires mal à l’aise devant les autres, rester accessible après la formation sans pour autant se laisser envahir...Bref, c’est un travail de chaque instant ! Mais si vous prenez le temps de penser à améliorer la confiance que vous inspirez au quotidien, vous verrez que cela vous fera gagner considérablement en charisme.