Menu

Choisir un sujet de formation finançable

Publié le 17 août 2016 dans Conseils de formation

Le secret pour vendre plus ? Séduire les organismes de financement...

Quand on veut créer une formation à succès et attirer des stagiaires, il est essentiel de choisir un sujet de formation qui soit finançable. Et pour cela, il faut connaître les règles et les attentes des organismes de financement.
En effet, toutes les formations ne font pas forcément l’objet d’une prise en charge. Il est donc important d’adapter votre offre afin que vos stagiaires puisse se faire rembourser.
Si vous suivez bien les conseils de cet article, le montant de votre formation ne sera plus un frein pour vos clients et vous boosterez considérablement votre chiffre d’affaire.

Pourquoi une formation est finançable et pas l’autre ?

Les organismes de financement ont pour mission de favoriser l’employabilité des professionnels et des demandeurs d’emploi. Pour que votre formation puisse faire l’objet d’une prise en charge, il faut donc qu’elle s’adresse au milieu professionnel et qu’elle soit centrée sur l’apprentissage de compétences propres à un métier particulier.

Votre formation peut également s’adresser aux publics exclus de l’emploi, dans le but de les aider à s’insérer plus facilement. Il peut s’agir également de formations visant à améliorer les conditions de reconversion, à favoriser la mixité en entreprise ou à faire de la prévention des accidents du travail.

Dans tous les cas, votre formation doit être directement en lien avec l’emploi, les compétences professionnelles et l’amélioration des conditions de travail.

Quels sont les sujets de formation finançables ?

Selon l’article L6313-1 et suivants du Code du travail, voilà les formations pouvant faire l’objet d’un financement :


  • Actions de préformation et de préparation à la vie professionnelle,

  • Actions d’adaptation au poste de travail, liées à l'évolution ou au maintien dans l’emploi ou de développement des compétences des salariés,

  • Actions de promotion de la mixité dans les entreprises, de sensibilisation à la lutte contre les stéréotypes sexistes et pour l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes,

  • Actions de promotion (visant l’acquisition d’une qualification reconnue),
    Actions de prévention (visant à préparer le salarié à une mutation économique),

  • Actions de conversion,

  • Actions d’acquisition, d’entretien ou de perfectionnement des connaissances,

  • Actions de formation continue relatives à la radioprotection des personnes prévues au Code de la santé publique,

  • Actions de formation relatives à l'économie de l'entreprise,

  • Actions de bilan de compétences (avec des règles particulières, notamment la nécessité de conclure une convention tripartite avec le salarié et un organisme prestataire de bilan de compétences -OPBC),

  • Actions de validation des acquis de l’expérience (VAE) (avec des règles particulières, notamment la nécessité de conclure une convention tripartite avec le salarié et un organisme chargé d’accompagner le salarié),

  • Participation à un jury d'examen ou de VAE (lorsque ce jury intervient pour délivrer des certifications professionnelles inscrites au répertoire national des certifications professionnelles),

  • Actions de lutte contre l’illettrisme ou d’apprentissage de la langue française,

  • Actions d’accompagnement, d’information et de conseil dispensées aux créateurs et repreneurs d’entreprises artisanales, commerciales ou libérales.

  • Les formations destinées à permettre aux bénévoles du mouvement coopératif, associatif ou mutualiste et aux volontaires en service civique d'acquérir les compétences nécessaires à l'exercice de leurs missions sont considérées comme des actions de formation,

  • Les formations destinées aux salariés en arrêt de travail, avec l'accord des médecins concernés, sont considérées comme des actions de formation.


Transformez votre formation pour la rendre vraiment finançable…

Il est temps de vérifier si votre projet de formation entre dans l’un de ces cas de figure. Si c’est bien le cas, alors vous pourrez facilement orienter vos stagiaires vers leur OPCA afin qu’ils fassent une demande de financement. Ainsi l’argent ne sera plus un frein pour séduire vos clients et améliorer votre chiffre d’affaire.

Mais si votre formation n’entre dans aucune de ces catégories, alors vous avez tout intérêt à modifier votre sujet et votre plan de formation.

De nombreuses formations destinées aux particuliers peuvent se transformer en formation professionnelle. Il suffit de repenser votre projet pour une cible plus spécifique et d’étoffer votre contenu autant que possible, par exemple en n’oubliant pas l’aspect technique, économique et légal de votre domaine de compétences. Il faut transformer votre contenu pédagogique de manière à ce que cela apporte une véritable plus-value au monde de l’emploi.


  • Vous vouliez proposer des cours de pâtisserie aux particuliers ? Adressez-vous plutôt aux professionnels de la cuisine qui souhaitent élargir leurs compétences…

  • Vous vouliez former les seniors à l’information ? Pourquoi ne pas vous orienter plutôt vers les demandeurs d’emploi ?

Il y a forcément un moyen de transformer votre projet initial en action finançable !

C’est donc le moment de revoir avec soin votre projet pour l’adapter spécifiquement aux enjeux du monde de l’emploi ! Avec quelques modifications dans votre plan de formation et votre communication, vous allez créer une formation vraiment prise en charge par les organismes de financement...Et cela va tout changer pour vous, pour vos stagiaires et pour la pérennité de votre entreprise !

Si vous souhaitez en savoir plus, téléchargez notre ebook Les 10 étapes pour faire financer vos formations